Investir

Petit guide pour ouvrir un bar à jus !

Petit guide pour ouvrir un bar à jus !

En 2018, un rapport publié par l’Union Nationale Interprofessionnelle des Jus de Fruits (Unijus) a indiqué qu’un Français consomme en moyenne 20 litres de jus de fruits par an, classant ainsi la France en deuxième position au niveau européen derrière l’Allemagne, avec un chiffre d’affaires estimé à 2 milliards d’euros ! C’est dire si le potentiel du projet est énorme. Ouvrir un bar à jus en France, pour servir les locaux qui raffolent des boissons naturelles mais également pour régaler les touristes, c’est se lancer dans un projet très prometteur ! Cette idée vous tente ? Voici un petit guide pour partir sur les meilleures bases.

#1 Les règles de bon sens pour faire mouche

Comme pour tout autre projet, l’ouverture d’un bar à jus nécessite une étude de marché, qui mènera à l’élaboration d’un business-plan et éventuellement d’une recherche de financement. Ces préalables techniques vous amèneront à faire une étude sur la concurrence. Vous apprendrez par exemple que le prix moyen d’un verre de jus à Paris tourne autour de 6 €. Vous devrez également vous renseigner sur la politique de votre ville pour ce qui est de la mobilité si vous optez pour un bar à jus mobile. Des mesures s’imposent pour que votre bar à jus reste dans la légalité :

  • Affichez clairement vos prix, le plus honnêtement possible ;
  • Indiquez s’il est possible de fumer ou pas ;
  • Conformez-vous aux horaires d’ouverture/fermeture fixées par votre préfecture ;
  • Payez les frais d’adhésion à la SACEM si vous souhaitez diffuser de la musique ;
  • Prenez des dispositions d’accessibilité pour les personnes handicapées ;
  • Prévoyez les mesures de sûreté (exemple : sécurité incendies) ;
  • Respectez scrupuleusement les normes d’hygiènes. Si possible, faites plus que le minimum syndical et communiquez sur vos efforts. Ce sera l’un de vos avantages concurrentiels ;
  • Obtenez votre permis d’exploitation pour servir des jus alcoolisés ;
  • Prévenez vos clients de façon claire en cas d’usage de produits allergènes.

#2 Les équipements indispensables pour servir des jus de bonheur !

L’investissement n’est pas énorme, mais il faut bien choisir son équipement pour préparer des produits de qualité sans faire attendre vos clients. Voici les incontournables :

  • Lave-vaisselle ;
  • Réfrigérateur ;
  • Couteaux professionnels ;
  • Blenders ;
  • Chaises ;
  • Couverts, tasses, serviettes ;
  • Eviers ;
  • Planche à découper ;
  • Mixeur ;
  • Centrifugeuse ;
  • Etc.

Vos clients veulent des jus frais. Et comme vous ne pouvez pas forcément maîtriser le flux des clients, surtout dans les métropoles où un car de touristes peut très bien venir vous rendre visite et bouleverser votre programme, on vous conseille de faire l’acquisition d’une bonne machine à glaçons avec un cycle de congélation de moins de 5 minutes pour ne jamais manquer de fraîcheur ! Il n’y a rien de plus frustrant pour un client que de se voir servir un jus tiède en pleine canicule… et il ne manquera pas de vous le faire savoir. Une machine à glaçons vous permettra d’avoir une longueur d’avance avec des cubes prêts à tout moment. L’idéal serait d’avoir une machine à glaçons avec un bloc de congélation pour stocker les glaçons produits.

Si cette liste vous semble longue, ne vous inquiétez pas, car vous pouvez acheter du matériel d’occasion avec un bon rapport qualité/prix. Pour votre approvisionnement, le recours aux magasins de gros est le choix le plus économique, et nous vous le recommandons fortement ! Pour vos fruits et légumes, achetez local et communiquez là-dessus !

#3 Travaillez votre notoriété

Une fois installé, vous remarquerez que votre bar à jus constituera sa petite base de clients fidèles, qui viendront souvent déguster vos jus sur le chemin du travail, pour un afterwork entre amis, ou simplement par habitude. Mais ce n’est pas suffisant, car la concurrence est féroce. Le web est votre terrain de chasse ! Site Internet, présence sur les réseaux sociaux, annonces payantes (Facebook, Instagram, Google AdWords, etc.) sont autant de moyens qui vous aideront à bien vous positionner et à gagner en notoriété. Misez sur le visuel, car les fruits se prêtent bien au jeu des couleurs ! Selon une enquête publiée par So Local en juin dernier :

  • 75 % des consommateurs qui utilisent Internet pour se renseigner sur un magasin s’y rendent dans les 24 heures ;
  • 86% des entreprises qui ont opté pour le numérique ont vu leur chiffre d’affaires augmenter dans l’année ;
  • 78% des managers signalent une meilleure relation avec leurs clients avec une bonne présence web.

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire !